Les récits de GillGalad

Les récits de GillGalad

Ce qu'on ne comprend pas

J’ai constaté que le design était assez important. C’est lui qui nous oblige à acheter ! Il suffit de trouver un objet beau pour qu’on ait cette irrésistible envie de le posséder, de l’avoir à nous seul. Si la sélection naturelle nous avait privés de notre conscience, on serait bien dans le pétrin. Ou alors on devrait tous marcher avec un bandeau sur les yeux. J’étais récemment à une exposition de concept cars à Paris où l’on pouvait caresser du regard des voitures fabuleuses. Certaines étaient visiblement conçues avec beaucoup de pragmatisme, mais celles qui m’ont fait rêver ne présentaient aucunes traces de logique ou de directives. Elles rayonnaient du futurisme sans limites, et si elles avaient été à vendre, je ne doute pas du fait que le hall d’exposition aurait été vide à la fin du week-end.

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/05/697878/artfichier_697878_888641_201205155342302.jpg

 

Cet amour inconditionnel de la beauté nous influence plus profondément que vous ne l’imaginez, car aux tarifs auxquelles sont proposées les voitures aujourd’hui, on se demande comment divers constructeurs automobiles tels que Audi et Porsche parviennent à exploser leur record de ventes d’année en année. De plus, vous remarquerez que ces dernières ne sont pas exactement des marques discounts.

 

 

 

Mais ce phénomène ne touche pas que les voitures. A moins que vous viviez en réclusion totale de la société ou que vous ne vous intéressiez pas aux bonnes choses, vous êtes sûrement au courant du duel entre Apple et Microsoft qui fait des ravages depuis bien avant ma naissance. Si l’argument évident de la fiabilité en met l’un des deux en tête, on ne nommera pas lequel, les avis sur le design de leur logiciel d’exploitation est bien plus mitigé.

 

Lion reste très sobre, à l’instar de ses prédécesseurs, sans aucune volonté apparente de faire une transition vers la transparence, thème principal de Windows 7. Et tout en étant fonctionnel et ergonomique, je trouve qu’il manque de couleurs. Pensez quand même aux génies qui se sont donnés du mal à attribuer des couleurs à tout ce qu’on voit aujourd’hui. Avant les années 50, le monde était bien triste en noir et blanc.


Et quel contraste avec le design extérieur de leurs ordinateurs portables tels que le MacBook Air, où la sobriété reste maîtresse incontestable de tous les critères de beauté. Et ce design explique en grande partie le succès d’Apple, en dépit de la grosse somme demandée. Car leurs ordinateurs sont toujours beaux à voir lorsqu’ils sont éteints, une caractéristique bien plus importante que tous les avantages du système d’exploitation réunis. Comme quoi le marketing fonctionne parfaitement.

 

 

 

Je dois avouer que le design y était pour quelque chose lorsque j’ai acheté un volant de course pour m’amuser sur Need for Speed. Et quand j’ai choisi mon Sony Vaio. Idem pour mon clavier. Et plus j’y pense, plus la liste s’allonge.

 

En même temps, il est difficile de résister à quelque chose qu’on ne comprend pas. Surtout quand il y a les soldes.



15/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour